« benjamins media est pionnier de la mise en son à l'usage des enfants » Interview de Rudy Martel, directeur et éditeur chez benjamins media, soutenu par la Fondation Valentin Haüy

Date de publication de l'actualité
11/01/2019
Contenu de l'article

La décision de créer benjamins media, en 1987, est née d'un constat : le manque d'une littérature de qualité accessible aux enfants déficients visuels. Pendant ses dix premières années, la maison d'édition a adapté les Belles histoires de Pomme d'Api en version braille et sonore. Nous avons ensuite diversifié le catalogue en faisant appel à des auteurs qui imaginent des histoires inédites et porteuses de sens.

Depuis l'origine, nous associons l'interprétation, la mise en musique et la mise en son, avec l'ambition de créer des images sonores à l'oreille des enfants. Cela explique certains de nos choix, comme celui d'intégrer dans l'équipe un réalisateur sonore, de travailler finement l'articulation entre le texte et la narration ou encore d'encourager la collaboration entre les auteurs et les illustrateurs.   

Aujourd'hui, trois collections de livres CD/MP3 coexistent dans notre catalogue : Taille S pour les enfants dès 15-20 mois, Taille M les 3-6 ans, Taille L pour les 6-7 ans. Le braille et les gros caractère, réalisés par l’imprimerie de l’association Valentin Haüy, sont proposés en option en fonction des besoins. L'idée est vraiment de faire du « cousu main » !