Manuel Pereira et Jean-Pierre Carpanini, les experts du Certam

Date de publication de l'actualité
28/08/2018
Contenu de l'article

Rencontre avec Manuel Pereira et Jean-Pierre Carpanini, du Centre d’évaluation et de recherche sur les technologies pour les aveugles et les malvoyants (Certam), accompagnent les entreprises vers l’accessibilité de leurs produits et supports numériques.

Quelle est la mission du Certam ?

JEAN-PIERRE CARPANINI : Le Certam a été créé pour procéder à de l’évaluation technologique adaptée à la déficience visuelle. Le but est d’informer et de référencer autant que l’on peut les différentes techniques et solutions existantes pour les personnes déficientes visuelles.

MANUEL PEREIRA : Notre mission de veille et d’évaluation pour les personnes déficientes visuelles s’est élargie à la sensibilisation aux entreprises, administrations et acteurs économiques, à l’importance de rendre leurs sites et leurs applications accessibles. Cela leur permet ainsi de monter en compétences et de former leurs équipes à l’accessibilité numérique au sens large.

Comment est perçue la notion d’accessibilité ?

J.-P. CARPANINI : Elle est trop souvent vue comme une contrainte. Or si elle est intégrée en amont dans la conception, elle peut offrir de nouvelles fonctionnalités.

M. PEREIRA : L’accessibilité peut ouvrir un marché peu envisagé. Le fait de s’appuyer sur le Certam permet aux entreprises de disposer d’une caution en termes d’accessibilité pour le développement d’un produit. En effet, les personnes en situation de handicap ne demandent pas que l’on conçoive des produits dédiés, elles souhaitent consommer comme tout le monde. C’est pour cela qu’en s’adressant au Certam, les entreprises sont plus assurées de bien faire.

Êtes-vous sollicités par des entreprises pour tester leurs produits ? :

M. PEREIRA : Pour le Web, nous sommes contactés pour vérifier si leurs sites sont utilisables ; c’est plus souvent le cas pour de petites structures qui démarrent et qui veulent que leurs sites soient accessibles. D’autres nous demandent également d’évaluer l’accessibilité de leurs applications mobiles ou de leurs questionnaires en ligne.

J.-P. CARPANINI : Concernant le matériel, nous évaluons des produits conçus pour le marché de niche que constitue la déficience visuelle, ou des produits grand public vendus en France intégrant une couche d’accessibilité. Suite à cet audit, nous créons une fiche d’évaluation.

 


En savoir plus sur le CERTAM cliquez ici
Contact : certam@avh.asso.fr