Giving Tuesday vu par nos porteurs de projets

Date de publication de l'actualité
20/12/2019
Introduction - Titre
L’enjeu de nos projets de recherche fondamentale, source de nouveaux savoirs et d’innovation, est de faire émerger de nouvelles approches thérapeutiques pour vaincre les maladies dégénératives de la rétine (rétinites pigmentaires ou DMLA), enjeu sociétal majeur.
Contenu de l'article

"L’enjeu de nos projets de recherche fondamentale, source de nouveaux savoirs et d’innovation, est de faire émerger de nouvelles approches thérapeutiques pour vaincre les maladies dégénératives de la rétine (rétinites pigmentaires ou DMLA), enjeu sociétal majeur. Ces projets s’inscrivent sur le long terme et ne pourraient être mis en œuvre sans un soutien fort et sur la durée du mécénat scientifique. Nous tenons donc à saluer la philanthropie des mécènes qui s’engagent pour soutenir la recherche en ophtalmologie."

Muriel Perron, Chercheuse

"Mon projet sportif ne serait pas envisageable sans l’aide apportée par la Fondation Valentin Haüy. Les frais engendrés par les compétitions nationales et internationale, pour mon guide et moi-même, seraient trop importants pour pouvoir m’aligner sur les échéances en vue des Jeux paralympiques de Tokyo 2020 et Paris 2024. La Fondation me permet également d’acquérir du matériel me permettant de rivaliser avec les meilleurs de ma discipline, le paratriathlon."

Thibaut Rigaudeau, paratriathlète

"Le documentaire de Martin Benoist La Saison des tourteaux épouse les pas de Christophe, malvoyant profond pratiquant la pêche à la tâte dans le décor somptueux d'Etretat. Avec lui, loin des clichés, nous faisons l'expérience de ce qu'il ressent, à commencer par la beauté de ce paysage. Le soutien de la Fondation Valentin Haüy nous est très important, aussi bien sur le plan financier, qu’éthique et humain. Il nous permet de renforcer son accessibilité et d'entrer en phase de montage en collaborant avec des professionnels de talent. Il nous ouvre également de nouvelles perspectives de partenariats et de diffusion de notre film. La Fondation Valentin Haüy, comme nos autres partenaires (France 3, la Région Normandie et le CNC), conforte la nécessité de faire ce film et de le partager."

Eric Jarno, producteur au sein de Pays des Miroirs & Tell Me Films