2017 - Institut de formation Valentin Haüy : retours d’expérience

Date de publication de l'actualité
28/08/2018
Contenu de l'article

Patricia Abecassis, consultante et formatrice

Image retirée.

 

« Devenir formateur bénévole au numérique, c’est maîtriser une technicité et être capable de choisir une pédagogie d’apprentissage adaptée, centrée soit sur la découverte, la démonstration ou la mise en pratique. Un adulte déficient visuel apprend s’il comprend l’objectif du stage et si son contenu est en relation directe avec son quotidien. L’apprentissage passe par l’action. L’apprenant doit se sentir intégré, considéré et utile. Il attend du formateur de la vigilance pour le faire progresser et l’accompagner vers l’autonomie. »

 

Cyndi Asselin, tutrice non voyante, 32 ans, comité de Chambéry

 

Image retirée.

« Cette formation a complété mes connaissances à double titre. La partie théorique m’a fait vraiment réaliser ce que signifie être formateur face à des personnes vulnérables : nous avons un rôle clé à jouer auprès d’elles. La partie technique détaille, quant à elle, des fonctionnalités, de Windows par exemple, que je n’utilisais pas spontanément donc je suis plus efficace. Et apprendre dans une telle convivialité était la cerise sur le gâteau ! »


Contact : s.rolot@fondationvalentinhauy.fr