L'accessibilité culturelle

Œuvres d’art, spectacles vivants, patrimoines, littérature, médias, activité physique : l’accessibilité à la culture et aux loisirs, c'est tout simplement le respect du droit d'accès par tous à toutes les formes de connaissance et d’épanouissement. Aucun handicap ne devrait la contrarier. De plus en plus de solutions originales émergent ; dans les faits, il reste du chemin à parcourir. La Fondation Valentin Haüy œuvre à lever les freins.

La culture pour tous.

Vecteur majeur de lien social, les « objets et lieux de culture » devraient sans cesse être gérés dans le souci de l’accès à tous. Pour être efficace, la prise en compte de l'accessibilité doit être le fait de tous les acteurs concernés, tout au long de la « chaîne de l'accessibilité ». Notre équipe s’associe aux meilleurs experts pour créer et recommander aux acteurs culturels de déployer des solutions concrètes et facilitantes dédiées aux publics spécifiques.

Liste des projets dans l'accessibilité culturelle

  • Des éditions jeunesse adaptées pour toute la tribu !

    En 2018, Benjamins Media éditera quatre nouveaux titres produits dans des versions adaptées numériques, audio, en braille intégral et gros caractères. De 12 mois à 6 ans, le répertoire s'agrandit un peu plus chaque année.

    Pour enfants de 12 mois à 4 ans : Flic Flac’, La Petite Bête qui monte, Le Bruit des mots ; et pour enfants de 4 à 6 ans : Edgar. Dans leur dimension augmentée, ces éditions sont aussi ouvertes à d’autres publics, comme les parents et les grands-parents empêchés de lire et souhaitant participer aux temps de lecture privilégiés de leur enfants et petits-enfants. Très engagée en faveur de l’accessibilité à la lecture, la Fondation Valentin Haüy soutient Benjamins Media depuis 2014 en lui offrant la production des livres en braille réalisée par l’imprimerie de l’association Valentin Haüy.

    Benjamins Media propose des livres-CD pour enfants adaptés à toutes les formes de handicap visuel. Ces ouvrages offrent également la possibilité de partager des temps privilégiés entre parents ou grands-parents déficients visuels et enfants voyants. Grâce à notre partenariat avec la Fondation Valentin Haüy, nous pouvons accroître l’offre auprès de nos tous nos lecteurs. 

    Rudy Martel

    Benjamins Media

  • Transcription musicale en braille : des partitions uniques d’intérêt général

    Quand noires, blanches, croches ou rondes restent muettes au musicien qui ne voit pas, quelles solutions s’offrent à eux pour jouer ? De quels moyens adaptés peut disposer un musicien professionnel déficient visuel pour apprendre et pratiquer son métier ?

    Comment un passionné amateur peut-il se lancer dans la pratique du piano, du violon ? Un enfant atteint de cécité peut-il jouer seul de la guitare ?
    L’imprimerie de l’association Valentin Haüy est la seule en France à proposer un service de transcription et d’impression de  partitions en braille, pour délivrer à ses clients des supports adaptés et personnalisés pour apprendre, se perfectionner, travailler. Françoise Chevalier et Kevin Robin, musiciens accomplis, partagent cette expertise rare et transcrivent des partitions dans tous les styles et pour tous les instruments.

    Il est impératif de pérenniser cette expertise unique, pour des clients dont le nombre augmente. Sans ce support adapté, un professionnel ne peut pas pratiquer son art, un musicien amateur ne pourrait vibrer de sa passion…

    Kevin Robin

    Transcripteur de partitions musicales en braille de l’association Valentin Haüy

  • Tapisserie de Bayeux : une version tactile accessible

    La tapisserie de Bayeux attire près de 400 000 visiteurs par an. Le 14 septembre 2017, au sein du Bayeux Museum, elle a été dévoilée pour la première fois aux personnes déficientes visuelles.

    Sa transcription a été réalisée grâce à l’expertise de Rémy Closset, architecte, et le pôle accessibilité de l’association Valentin Haüy.  Cette alternative est initialement basée sur une modélisation informatique en 3D, puis un usinage numérique de plaques de résine de trois scènes emblématiques. Ce projet a pu aboutir grâce au mécénat de la Fondation du Patrimoine et de la Fondation Harmonie Solidarités, et avec le plein concours de l’équipe du Bayeux Museum.

    Tapisserie de Bayeux

     

    Grâce à ce procédé, une personne aveugle ou malvoyante peut découvrir une œuvre par le toucher, ressentir l’émotion qui s’en dégage et partager ses impressions avec les voyants. Nous souhaitons démultiplier cette offre dans les sites culturels tels que les musées.

    Rémy Closset

    Architecte et bénévole du pôle accessibilité de l’Association Valentin Haüy