Actualités

Les informations majeures que la Fondation Valentin Haüy retient du monde du handicap visuel et des publics empêchés d’accéder aux contenus ; de l’accessibilité numérique ; de la recherche médicale ; de la RSE des entreprises ; de la philanthropie, en France et à l’étranger.

Retrouver dans l’onglet « Publications » notre actualité en version magazine
pour voyants et en version pdf accessible pour les personnes aveugles et malvoyantes.

Filtrer les actualités :
  • Interview d’Alain Ribet, Président de Lucie Care, dans le cadre du Salon du livre jeunesse de Montreuil

    Lucie Care est un fonds de dotation créé il y a trois ans. Son ambition est de contribuer à des actions utiles en faveur des enfants et adolescents non-voyants et déficients visuels.

    Dès lors qu'une demande nous est transmise, notre bureau l'étudie de manière approfondie avant de la soumettre à l'attention du conseil d'administration. Ainsi, nous nous assurons de sélectionner des projets qualitatifs, portés par des partenaires professionnels et avec qui nous partageons la même philosophie d'action.

    Quand la Fondation Valentin Haüy nous a proposé d’accompagner Benjamin Médias - dont elle soutient aussi la production des supports adaptées - dans le cadre du salon du livre jeunesse de Montreuil, l'évidence s'est vite imposée : avec ses éditions adaptées en audio, braille et gros caractères, cet éditeur est en parfaite correspondance avec la mission que s'est donnée Lucie Care. La cohérence du projet ainsi que l'impact de l'évènement ont achevé de nous convaincre. Si nous avons pu aider Benjamins Média à se faire connaître de notre public, nous en sommes heureux ! 

    Alain Ribet, Président du fonds de dotation Lucie Care

     

  • #GivingTuesday

    Merci aux bénévoles de l'AVH qui participent activement à l'amélioration de la connaissance des outils numériques pour plus d'autonomie des déficients visuels.

    photos des bénévoles de l'institut

     

  • Témoignage de Bruno Grêlé dans le cadre du #GivingTuesday

    Je souhaite donner à ceux pour qui la vie est moins clémente

    Bruno Grêlé, bénévole au service développement, engagé depuis 2017

    Après une carrière très bien remplie aux quatre coins de la planète, il m’est apparu évident que je devais donner de mon temps et de mon énergie pour ceux pour lesquels la vie n’avait pas été aussi clémente. Le hasard d’un accompagnement m’a fait croiser la route de Valentin Haüy. Et j’y ai rencontré de belles personnes et des initiatives passionnantes !

    Le projet de la Fondation Valentin Haüy autour du numérique pour tous, déficients visuels et  personnes empêchées incluses, est particulièrement motivant. Utiliser le meilleur de la technologie pour faciliter la vie quotidienne de ceux qui luttent souvent courageusement pour leur autonomie est une bataille qui mérite d’être menée. Je suis heureux d’y apporter ma contribution.

     

  • Témoigne d'Olivier Douin dans le cadre du #GivingTuesday

    L’accessibilité numérique pour les personnes déficientes visuelles doit être vue comme un enjeu fort d’équité

    Olivier Douin, président bénévole de la Fondation Valentin Haüy, engagé depuis 2012

    A la création de la Fondation Valentin Haüy en 2012, les membres fondateurs - dont je fais partie - avaient déjà identifié le numérique comme un enjeu fort d’accessibilité aux interfaces et aux contenus. Nous avions donc choisi de soutenir l’initiative personnelle d’un expert en accessibilité au bénéfice gratuit de tous : le Localisateur. Forte de la valeur ajoutée de la solution pour les personnes déficientes visuelles, nous confortons chaque année notre soutien aux développements sur mobile et bientôt sur la Google home. 2017 a vu l’ouverture d’un projet d’envergure : un institut de formation ayant vocation à transmettre à des formateurs bénévoles déficients visuels et voyants les connaissances informatiques et numériques adaptées les plus à jour. Et le défi est de taille ! Le handicap visuel touche près de 2 millions de personnes aujourd’hui ; et le numérique devenu incontournable menace d’exclusion 13 millions de Français*, dont le public handicapé que nous servons. C’est là une inquiétante contradiction. Pour être vertueuse, cette voie du numérique se doit d’être accessible et inclusive. C’est plus que jamais la stratégie de développement de la Fondation Valentin Haüy auprès des porteurs de projets et des mécènes.

    * Source : direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État (DINSIC)_2017

    Logo de Giving Tuesday

     

  • Témoignage de Christian d'Aboville dans le cadre du #GivingTuesday

    L’altruisme, c’est cultiver le don de soi au service de tous

    Christian d’Aboville, directeur général bénévole de la Fondation Valentin Haüy, engagé depuis 2014

    Notre époque est confrontée à de nombreux défis. Notamment ceux de concilier les impératifs de l’économie et la recherche de l’équité. L’altruisme est une impérieuse nécessité - et probablement la seule réponse - pour mettre leurs enjeux et leurs exigences respectives en harmonie. L’altruisme constitue à mon sens un travail de jardinage : celui de cultiver les qualités d’ouverture aux autres, la compassion et l’empathie.
    En 2014, je me suis engagé auprès de la Fondation Valentin Haüy, pour deux raisons : servir une cause trop peu connue, pour contribuer à la révéler ; mettre mes compétences professionnelles à la disposition d’une urgence face aux besoins de personnes déficientes visuelles de plus en plus nombreuses à accompagner.
    M’engager n’a donc pas été un vain mot car j’estime devoir tenir mes promesses envers la mission concrète que la Fondation m’a confiée : celle de développer autant d’initiatives que possibles facilitant le quotidien des personnes atteintes d’un handicap visuel. Le sens de mon implication n’est valable que dans la transformation d’idées ou d’intuitions en actions.

    Logo de Giving Tuesday